Cie de l'ouvert

carole tallec

L’ENVOL DE CASSIOPéE

Création 2019

Une aventure organique, sensorielle et émotionnelle pour les enfants

Auteure et joueuse : Carole Talle
Scénographie, mise en lumière et musique : Johan Bioley

L’aventure de l’envol

C’est dedans, dans le Nid-ventre que tout s’initie ! Une hutte de bambou accueille la clown Cassiopée pour un retours aux sensations du tout début début début de la vie : le souffle, l’eau, le bercement.
C’est dans le secret des entrailles de la hutte que sa métamorphose commence au rythme des battements des cœurs, basse continue de l’âme. Cette musique primale soutient la curiosité de Cassiopée et lui intime le mouvement vers l’extérieur

A peine la frimousse dehors, elle est déjà autre : son nez est rond et rouge. Hors du cocon, elle rampe, se glisse et s’extrait. Son visage se transforme aussi et les couleurs la maquillent.
Sa joie pour la découverte la pousse hors du nid et de plus en plus loin. Son cordon fil d’Ariane lui offre sécurité et pelote de nœuds !! Pour s’envoler il lui faut larguer les amarres, couper les fils et juste garder un bout, une bobine pour se souvenir et retourner au besoin à la chaleur du Nid !

Exploratrice sensorielle, aventurière émotionnelle, Cassiopée ose l’envol du nid jusqu’à se prendre pour un oiseau, une acrobate ou un singe volant. Elle danse et chante l’envol du Nid !

Le nid et son créateur

Le nid hutte se transforme au gré de l’aventure, tel une fleur, tout comme la clown.
Située dans la salle dédiée à la représentation, la scénographie porte la volonté de retranscrire le monde dans lequel évolue le personnage principale. Composé autour d’un volume central réalisé à partir de bambous, de cordes et de tissus, le volume représente successivement l’utérus, l’alter ego, la robe de la mère et le monde qui sont les autres personnages de cette histoire.

Johan est architecte depuis 2008. Il travaille conjointement les projets d’architecture et de scénographie avec la volonté d’une réalisation diversifiée soucieuse des enjeux environnementaux et humains. Des projets « classiques », comme des maisons individuelles, collectives, des restaurants… mais aussi des projets « laboratoires » réalisés à partir de matériaux de ré-emploi ou encore à vocation nomade, éphémère et parfois auto-construit.



Next Post

2019 © Cie de l'ouvert

Tous droits réservés